Initiative

A peine diplômés, Rémi et Clara ouvrent leur boulangerie/pâtisserie à Diffembach-lès-Hellimer


par Margot Benabbas
mardi 6 septembre 2022 à 07:44

A peine diplômés, Rémi et Clara ouvrent leur boulangerie/pâtisserie à Diffembach-lès-Hellimer

Cette semaine, deux jeunes ouvrent leur boulangerie/pâtisserie à Diffembach-lès-Hellimer. Rémi Sanguin, 19 ans de Teting-sur-Nied et Clara Thill 18 ans de Hilsprich viennent de finir leurs études. Pas de temps à perdre, leur commerce va déjà ouvrir dans quelques jours. 

Son N°1 - A peine diplômés, Rémi et Clara ouvrent leur boulangerie/pâtisserie à Diffembach-lès-Hellimer

Du rangement, c’est tout ce qu’il reste à faire avant l’ouverture du « coin du dessert ». Sur la rue principale, juste en face de l’église, Rémi et Clara s’impatientent. Lui a terminé ses études de boulangerie il y a un mois et demi.  

Non on perd pas de temps non ! Non, non, mais il faut y aller un jour ! Travailler pour quelqu’un d’autre c’était bien mais moi mon objectif c’était… chez moi.

 

Chez lui, il se lèvera tous les jours à 1h30 pour préparer des pains, du snacking et des viennoiseries, comme sa spécialité le croissant au beurre. Un rêve de gosse.

Depuis tout petit j’avais l’idée d’ouvrir ça. J’ai regardé toutes les émissions qui passaient à la télé et après quand il a fallu prendre une décision à la fin du collège j’ai dit : « je pars à Sarreguemines ». D’une moyenne à 9 je suis passé à 17. Forcément, quand ça nous plaît tout de suite on a envie de bosser, de se dépasser pour pouvoir atteindre ses objectifs.

Son objectif, il est déjà sur le point de l’atteindre. Avec sa petite-amie, Clara, il a décidé de reprendre ce bâtiment de la mairie, une ancienne pizzeria, pour y faire revivre une boulangerie.

Le couple s’est rencontré au lycée professionnel à Sarreguemines et elle son truc, c’est la pâtisserie.

Tout ce qui est macarons, cake design, et après les trucs un peu plus classiques comme les éclairs, mille-feuilles…

Un gros investissement (et déjà des projets) pour le couple

Le jeune couple a investi 80.000€ dans ce projet. En plus des travaux et du matériel, il a fallu faire face à la hausse des prix des matières premières.

J’ai passé ma commande j’ai pris 50 kg de beurre j’en ai pour 600€… faites le calcul ! Le fournisseur m’a dit que le sucre a pris presque 35%, vous vous rendez compte ?

Les habitants de Diffembach-lès-Hellimer et des alentours devraient pouvoir manger du bon pain frais et des gourmandises dès ce vendredi. Ils seront accueillis par deux jeunes très motivés et surtout amoureux… de leur métier.

Le coin du dessert sera ouvert du mardi au dimanche de 6h à 18h. Jusqu’à 13h le dimanche.  

Par la suite les deux patrons ont déjà des projets : acheter le bâtiment d’à côté pour agrandir. Mettre en place une terrasse et faire salon de thé. Mais pour l'instant place à l'ouverture !