Actualité

Malgré les lourdes accusations, Christophe Arend ne pense pas un instant à démissionner


par Radio Mélodie
samedi 21 octobre 2017 à 23:28

Malgré les lourdes accusations, Christophe Arend ne pense pas un instant à démissionner

Vendredi, l’ancienne assistante parlementaire de Christophe Arend a porté plainte contre lui pour harcèlement et agression sexuelleTout a commencé au mois d’avril dernier quand elle a rejoint l’équipe de campagne du candidat de la République En Marche. Au fur et à mesure, les choses ont empiré jusqu’à ce qu’elle décide de démissionner. La jeune femme a accepté de revenir avec nous sur cette décision difficile.

Son N°1 - Malgré les lourdes accusations, Christophe Arend ne pense pas un instant à démissionner

Quelques mois plus tard, l’affaire Harvey Weinstein l’a poussé à aller porter plainte. Elle s’est sentie libérée.

Son N°5 - Malgré les lourdes accusations, Christophe Arend ne pense pas un instant à démissionner

De son côté, le député de la circonscription de Forbach nie les faits et a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Le député de la circonscription de Forbach, Christophe Arend ne pense pas un seul instant à démissionner !

Depuis vendredi il continue de clamer haut et fort son innocence dans cette affaire. Son avocat, Maître Bertrand Cohen Sabban, nous raconte comment le député de la République En Marche a appris la nouvelle.

Christophe Arend nie en bloc toutes les accusations de la jeune femme. La question qu’il se pose c’est « pourquoi ? ». Surtout que lui et la jeune femme auraient toujours été en bons termes.

Son N°4 - Malgré les lourdes accusations, Christophe Arend ne pense pas un instant à démissionner

Complot ou pas c’est maintenant à la justice de déterminer la vérité.