Actualité


Maison d'arrêt de Sarreguemines : une grève à multiples raisons

Maison d'arrêt de Sarreguemines : une grève à multiples raisons

Photo : Radio Mélodie

À Sarreguemines, les agents pénitentiaires montent au créneau 

Pendant une bonne partie de la journée d’hier, une partie des surveillants de la maison d’arrêt était en grève.

Première réclamation portée par Alfred Sarek, le secrétaire régional adjoint de la CGT, c’est la prime minière.

Deuxième revendication, l’absence sur site d’un gradé de permanence la nuit. Avant il était sur place, maintenant il peut rester à la maison.

Autre soucis, la gratuité des transports en commun. Jean Rottner, le président de région, a annoncé la gratuité des TER pour les forces de l’ordre mais pas pour les agents pénitentiaires. Ce qui ne plait pas à Laurent Leroy, le secrétaire régional de la CGT.

D’autres mobilisations devraient suivre rapidement mais cette fois-ci au niveau national. Les agents pénitentiaires se sentent toujours oubliés par l’État.

Cédric Kempf

| jeudi 31 janvier 2019 à 14:20

Actualité

Sandrine, en route vers le Top de Colmar

12/11/2019

Actualité

Strasbourg : un séisme de magnitude 3,3 mesuré

12/11/2019

Actualité

Nicole Beckerich serait ''très fière d'être la première femme maire de Sarreguemines''

12/11/2019

Actualité

Delphine : la chanteuse qui s'exporte en Jamaïque

12/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.