Actualité


Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

Photo : Cédric KEMPF

La coopération franco-allemande est connue pour sa franche réussite.

La preuve encore dernièrement avec l'accueil de patients français, malades du Covid-19, dans les établissements hospitaliers allemands.

Mais en ces temps de crise sanitaire, l'amitié franco-allemande semble en souffrance. Des travailleurs frontaliers français, résidant en France et travaillant en Allemagne, n'ont pas été rappelés par leur entreprise alors que l'activité reprend son cours progressivement. C'est le cas notamment à la ZF, chez Ford et à la Saarsthal.

Le député Christophe Arend, avec ses collègues Hélène Zannier et Nicole Trisse, ont décidé d'interpeller Muriel Pénicaud, la Ministre du Travail.

Son N°1 - Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

Le député de Forbach, en tant que président du bureau français de l'Assemblée franco-allemande et membre du comité de coopération transfrontalière, va tenter également de faire bouger les choses cette semaine.

Son N°2 - Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

Pour une réouverture immédiate des frontières 

Depuis le lundi 16 mars, l'Allemagne effectue des contrôles aux frontières avec la France. Quelques axes restent néanmoins ouverts pour le passage du transport de marchandises... et des travailleurs frontaliers. Christophe Arend et Nicole Trisse se sont battus pour la réouverture des frontières entre Petite-Rosselle et Grande-Rosselle ainsi que Grosbliederstroff et Kleinblittersdorf.

Aujourd'hui, le député de Forbach, demande la réouverture immédiate des frontières et il nous dit pourquoi.

Son N°3 - Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

Mais cette réouverture ne doit pas se faire sans concertation entre les différents élus.

Son N°4 - Christophe Arend fait le point sur les travailleurs frontaliers discriminés et les frontières fermées

 

 

Cédric Kempf

| dimanche 19 avril 2020 à 12:19 - Mise à jour à 12:51

Société

Tribunal de Sarreguemines : la priorité est donnée à la lutte contre les violences intrafamiliales et à la justice de proximité

23/09/2021

Economie

Le Foire Internationale de Metz démarre demain avec 350 exposants

23/09/2021

Santé

Freyming-Merlebach : une académie du bonheur pour améliorer le bien-être

23/09/2021

Société

Rencontre avec Eléna, passionnée de pâtisserie depuis son plus jeune âge

23/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.