Actualité


Les tests antigéniques vont se déployer dans les établissements scolaires de Moselle

Les tests antigéniques vont se déployer dans les établissements scolaires de Moselle

C’est nouveau et le département mosellan est l’un des premiers à développer ce type dépistage. Au premier trimestre 2021, l’Éducation Nationale va organiser, de manière stratégique, des opérations de tests antigéniques dans des établissements scolaires. Qui est concerné ? La réponse d’Olivier Cottet, l’Inspecteur Académique.

Nous allons organiser du testing dans les établissements scolaires à destination des enseignants volontaires mais également de tous les personnels éducatifs, administratifs et des personnels des collectivités territoriales.

19 000 tests antigéniques ont été commandés. On compte 12 000 professeurs dans le département sans compter les agents de chaque établissement. Et ce sont 30 infirmières de l’Éducation Nationale qui feront les tests. Une logistique assez lourde a donc dû être mise en place.

Il a fallu former les infirmières de l'Education Nationale pour leur permettre d'avoir les gestes professionnelles qui sont nécessaires pour faire ces tests antigéniques Covid-19. Ensuite, il y a un gros travail logistique autour des équipements de protection individuelle des infirmières pour qu'elles puissent faire ces tests de manière optimale.

Si un cas Covid est détecté, immédiatement, il entre dans le processus habituel existant géré par la CPAM.

Mais avant de lancer ce type de dépistage à grande échelle, deux phases tests ont été organisés à Château-Salins ce jeudi et à Bitche ce vendredi. Une opération nécessaire pour le proviseur du lycée Teyssier, Patrick Dugand.

Oui, c'est une opération qui est nécessaire parce que nous travaillons avec des élèves d'un certain âge et nos personnels sont les premiers en avant avec cette pandémie. A un moment donné, c'est important de se rendre compte de voir si on est asymptomatique ou si on n'a pas du tout le coronavirus.

Le lycée Teyssier a pour le moment été épargné par des cas positifs.

Alors très peu. On a eu un certain nombre d'élèves qui ont été en éviction par rapport à des cas contacts, un certain nombre de personnels aussi, mais des cas positifs nous en avons eu très peu.

Une opération réussie à Bitche, puisque le dépistage se fait sur la base du volontariat. 53 ont répondu hier par la positive pour se faire tester.

Cédric Kempf

| vendredi 18 décembre 2020 à 12:38 - Mise à jour à 12:39

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Actualité

Faulquemont : Un concours photo pour mettre en avant la beauté du Grand Est

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.