Actualité

Face à la chute du nombre d'abeilles, les apiculteurs de Moselle-Est élèvent des reines


par Florent de Brito
mercredi 10 octobre 2018 à 05:00

C’est une nouvelle tendance chez les apiculteurs, ils élèvent leurs propres reines. Le but de l’opération, que les ruches restent en pleine forme. Illustration avec Jean-Marie Staudt, apiculteur amateur à Neufgrange.

 La faute aux pesticides dans les cultures, au frelon asiatique, aux "déserts verts" créés par l'agriculture intensive et au manque de fleurs à butiner. Comme le constate Jean-Marie, sa dizaine de ruches a moins de vigueur qu’avant. Avant, selon lui une reine restait en forme pendant 5 ans, aujourd'hui elle s'affaiblit en 2 ans. Conséquence de la difficulté des abeilles à trouver de la nourriture.

Son N°1 - Face à la chute du nombre d'abeilles, les apiculteurs de Moselle-Est élèvent des reines

Quand la reine tousse, la ruche s'enrhume

Et une reine affaiblie, c’est une ruche affaiblie. Elle pond moins d’œufs, donc il y a moins abeilles, donc moins de miel et fatalement, la ruche meurt peu à peu. Il faut 30 000 abeilles à une ruche pour qu'elles survivent à un hier, sans ce nombre, s'en est fini pour elle.

Solution : élever des reines. Pour cela, l’apiculteur doit d’abord observer ses ruches et sélectionner celles qui résistent le mieux aux maladies ou encore qui a le plus d'abeilles

Son N°2 - Face à la chute du nombre d'abeilles, les apiculteurs de Moselle-Est élèvent des reines

Une ruche = 20 nouvelles reines

A partir de ses ruches les plus vigoureuses, il prend des jeunes abeilles, les seuls à pouvoir transformer des larves en reine car elles seules produisent de la gelée royale. Il les met dans une ruche vide avec des œufs "frais". Par instinct, les nouvelles abeilles de cette ruche orpheline de reine vont alors nourrir de gelé les larves, des larves qui vont devenir des reines. Une ruche peut produire jusqu'à 20 reines.

Son N°3 - Face à la chute du nombre d'abeilles, les apiculteurs de Moselle-Est élèvent des reines

Reines étrangères =  danger (parfois)

Et bout de 16 jours, une nouvelle reine va naitre. Elle sera capable alors de pondre jusqu’à 2 000 œufs/jour. Il peut soit remplacer une reine vieillissante ou créer une nouvelle ruche.

Mais comme dans d'autres domaines, certains font importer des reines, problèmes, elles peuvent ramener par chez nous des maladies fatales pour nos abeilles françaises. Un conseil donc : si vous voulez des nouvelles reines, tournez-vous vers des apiculteurs du coin. Ils sont très nombreux à élever des reines.


Dans le reste de l'actu...

Bas-Rhin : Face aux risques d’incendies, la préfecture du Bas-Rhin interdit l’accès à plusieurs forêts

il y a 2 jour 11 h 11 min

Valmont : Durant les chassés croisés, les gendarmes font de la prévention sur les routes

il y a 2 jour 15 h 55 min

Wittring, Boulay : plusieurs incendies ce jeudi dans la région

il y a 2 jour 20 h 47 min

5 idées pour découvrir le magnifique territoire de Hanau-La Petite Pierre

il y a 2 jour 23 h 57 min

Tournoi des communes : Zimming sera-t-elle élue commune préférée du secteur de Saint-Avold ?

il y a 3 jour 26 min

Bitche : Les meilleurs tireurs mondiaux réunis à Bitche-Camp

il y a 3 jour 12 h 33 min

Championnats d'Europe : plusieurs sportifs locaux en lice

il y a 3 jour 18 h 54 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUn incendie est en cours entre Forbach et Petite-Rosselle

il y a 2 jour 11 h 45 min

Flash InfoL’étang de Mittersheim peut à nouveau accueillir les baigneurs

il y a 2 jour 13 h 20 min

Flash InfoVous pourrez voir des paysages bien connus de notre territoire sur Arte ce soir

il y a 2 jour 23 h 4 min

Flash InfoPour limiter le risque d’incendie, l’usage du feu est limité en Moselle, et plusieurs événements doivent s’adapter 

il y a 2 jour 23 h 5 min

Flash InfoDu côté de Wittring un gigantesque incendie s’est déclaré hier 

il y a 2 jour 23 h 5 min

Flash InfoPlusieurs incendies se sont déclarés hier dans la région 

il y a 2 jour 23 h 5 min

Flash InfoCe week-end, il y a des matchs de Ligue 1 au programme 

il y a 2 jour 23 h 5 min

Voir toute l'actu