Actualité

Le traité d'Aix-la-Chapelle ne fait pas l'unanimité


par Camille Bazin
lundi 21 janvier 2019 à 16:23

Photo d'illustration

Cinquante-six ans jour pour jour après la signature du traité de l'Elysée, Emmanuel Macron et Angela Merkel signent aujourd’hui un nouveau texte de coopération franco-allemande à Aix-la-Chapelle en Allemagne.

Un nouveau traité qui ne fait pas l’unanimité.

Du côté du Mouvement Radical de Moselle on est plutôt pour, alors que chez les membres du Rassemblement National on est plutôt contre … Kévin Pfeffer, délégué national du Rassemblement National, le parti de Marine Le Pen, le premier problème c’est le manque de concertation.

Son N°1 - Le traité d'Aix-la-Chapelle ne fait pas l'unanimité

Un avis que Tristan Atmania, secrétaire général adjoint du Mouvement Radical de Moselle ne partage pas.

Son N°2 - Le traité d'Aix-la-Chapelle ne fait pas l'unanimité

Autre point de divergence l’utilité du traité.

Kévin Pfeffer, délégué national du Rassemblement National

Tristan Atmania, secrétaire général adjoint du Mouvement Radical de Moselle 

Son N°4 - Le traité d'Aix-la-Chapelle ne fait pas l'unanimité

Il y a quelques jours Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National avait vivement dénoncé un soi-disant partage du siège français à l’ONU avec l’Allemagne.  Information qui a été depuis démenti, Emmanuel Macron s’est engagé à soutenir l’Allemagne dans sa demande d’avoir un siège permanent au Conseil de sécurité