Actualité

Sarreguemines : le secrétaire d'Etat,
chargé des affaires européennes,
en visite au centre de dépistage


par Cédric Kempf
jeudi 4 mars 2021 à 18:36

Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Clément Beaune, est venu ce jeudi à Sarreguemines faire le point sur la situation des frontaliers.

Clément Beaune est accueilli par le maire Marc Zingraff et le sous-préfet Christophe Salin

Il a d’abord visité le centre de dépistage avant d’échanger avec les acteurs principaux de la bande frontalière. Clément Beaune ne s’est pas exprimé devant la presse, mais nous avons pu échanger avec diverses personnalités liées directement au centre de dépistage.

Son N°1 - Sarreguemines : le secrétaire d'Etat, chargé des affaires européennes, en visite au centre de dépistage

Sans test négatif au Covid, on ne peut pas aller en Sarre. Pour soulager les labos et pharmacies, 6 centres vont voir le jour ce week-end, et ce sont les pompiers, sous les ordres du Colonel Vallier, qui vont gérer les dépistages, comme ici à Sarreguemines.

On a monté un centre en un peu plus de 12/13heures et avec toute la chaine logistique d'approvisionnement derrière, on a su mobiliser à peu près une cinquantaine de personnes instantanément.

Au total, 300 pompiers feront partie de l’organisation en Moselle. Mais tous les services compétents se sont mis en ordre de marche pour aider à cette logistique à l’image de Lamia Himer, déléguée territoriale Moselle pour l’Agence Régionale de Santé, puisqu’il faut des tests en masse.

La capacité elle va se situer sur le week-end entre 7 000 et 14 000 tests, une partie nous sont acheminées directement par le national et l'ARS va fournir l'autre partie.

Ces centres de dépistage seront présents jusqu’à dimanche inclus. Mais après ? La réponse de la députée Nicole Trisse.

On verra, parce qu'en fait, ce n'est pas parce qu'on met des centres de dépistage qu'on n'est pas en train de batailler pour que Berlin allège un peu les mesures, parce qu'elles sont ultra-restrictives.

Pour ce week-end, 6 centres seront ouverts dans 6 villes différentes : Sarreguemines, Bitche, Freyming-Merlebach, Creutzwald, Forbach et Bouzonville. Chaque frontalier pourra se faire tester gratuitement.

Clément Beaune repart en laissant un mot dans le livre d'or de la ville de Sarreguemines
Le mot de Clément Beaune dans le livre d'or