Actualité

Affaire de stupéfiants et refus d'obtempérer… la folle journée de la police de Forbach


par Cédric Kempf
jeudi 3 mars 2022 à 18:16

Le samedi 26 février n'a pas été de tout repos pour le commissariat de Forbach. 2 interventions majeures ont eu lieu dans la journée. Une au centre-ville, et l'autre dans le quartier de Bellevue.

Un détenteur de drogue arrêté

Samedi, en soirée, rien ne présageait qu'une affaire de stupéfiants allait être découverte. C'est pour un refus de priorité qu'un homme de 43 ans a été arrêté par la police.

Mais lors du contrôle, le quadragénaire a fait tomber un cachet au sol que les forces de l'ordre ont voulu analyser. Il ne s'agissait pas d'un médicament mais de l'ecstasy. La fouille du véhicule a permis d'en découvrir 36 au total. Une perquisition a été également faite chez lui, puisqu'il est connu pour détention de stupéfiants. Une perquisition fructueuse puisque les forces de l'ordre ont retrouvé quelques dizaines de grammes d'herbe. 

15 jours auparavant, cet individu de Forbach avait été interpellé avec 5 grammes d'amphétamine.

Placé en garde à vue et interrogé, il a été ensuite libéré. Il est convoqué au tribunal de Sarreguemines le 24 mars et devra répondre aux questions du juge pour transport et détention de stupéfiants.

Un refus d'obtempérer et une rébellion pour un Folklingeois

Plutôt dans la journée, vers 15h, la police a tenté de contrôler un homme d'une vingtaine d'années qui circulait sur une motocross non immatriculée et non homologuée sur la voie publique, dans le quartier de Bellevue.

Cet habitant de Folkling a préféré prendre la fuite et a été retrouvé quelques rues plus loin. Il a ensuite emprunté un chemin forestier où il s'est embourbé. C'est à pied qu'il a tenté de fuir ensuite avant de se retourner et chercher l'affrontement avec les forces de l'ordre. Les policiers ont dû faire usage de la force pour l'interpeller tout en évitant les coups.

Le propriétaire de la motocross a donc été interpellé et placé en garde à vue. Il sera convoqué le 8 juin devant le tribunal de Sarreguemines pour expliquer les faits qui lui sont reprochés. D'abord saisi, sa motocross lui a été restituée.