Politique

Meisenthal : Le Centre International d'Art Verrier est ''un lieu unique au monde'' pour la ministre de la Culture


par Cédric Kempf
vendredi 7 octobre 2022 à 15:01

Le Centre International d'Art Verrier est ''un lieu unique au monde'' pour la ministre de la Culture

Ce vendredi 7 octobre, la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, est venue visiter le CIAV de Meisenthal. Après 4 années de travaux, le site a été complètement réhabilité grâce à une enveloppe budgétaire de 18 millions d'euros. L'Etat y a contribué. Lors de sa visite, la ministre de la Culture a évoqué une "véritable renaissance" pour le site de Meisenthal. 

Mettre en valeur les métiers d'art

Outre la découverte des lieux, les changements dus aux travaux et les multiples activités que propose le site, Rima Abdul Malak a voulu mettre en avant la jeunesse. Pour elle, il faut inciter les plus jeunes à découvrir l'art sous toutes ses formes, mais aussi à les motiver à se lancer dans une carrière professionnelle dans ce domaine.

Son N°1 - Le Centre International d'Art Verrier est ''un lieu unique au monde'' pour la ministre de la Culture

En tant que ministre de la Culture, je veux absolument porter une attention nouvelle aux métiers d'art, aux métiers du patrimoine, au design, à tous ces métiers qui sont des métiers d'avenir pour notre jeunesse, et qui font la force des savoir-faire dans nos régions. Nous sommes donc en train de travailler actuellement avec l'ensemble de l'écosystème de ces métiers, à un plan ambitieux pour les métiers d'art, leur transmission, leur valorisation, leur préservation et leur développement, y compris grâce aux nouvelles technologies et au numérique.

Le CIAV face à la sobriété énergétique 

La gestion du gaz et de l'électricité concerne également les lieux de culture. Par exemple, les ateliers du CIAV tournent à plein régime avec le gaz pour faire notamment les célèbres boules de Noël. L'année dernière, plus de 65 000 boules avaient été vendues. La Communauté de Communes du pays de Bitche va devoir dépenser cette année 200 000 euros en facture de gaz. Il s'agit d'une somme encore "raisonnable" car le site a un contrat bloqué. Sans celui-ci, la facture aurait pu être bien plus importante. L'Etat va-t-il s'engager à aider les lieux de culture comme celui de Meisenthal ?

Son N°2 - Le Centre International d'Art Verrier est ''un lieu unique au monde'' pour la ministre de la Culture

Nous, on a pu débloquer une enveloppe de soutien aux structures qui vont être les plus impactés par l'augmentation des coûts d'énergie. Je dois vous avouer que ce n'est pas forcément pour cette structure, parce que les travaux qui ont été faits permettent de mieux isoler ce bâtiment. La salle a par exemple des équipements modernes qui sont beaucoup moins consommateurs que d'autres. La priorité va être, en réalité, vers des équipements plus vétustes, qui sont des passoires thermiques, et qui, quoi qu'il fasse, mettre le chauffage à 17 degrés, fermer toutes les portes, éteindre la lumière... Pour autant, ils auront quand même des factures très élevées.