Actualité


Coup d’envoi de la campagne de vaccination à Saverne

Coup d’envoi de la campagne de vaccination à Saverne

Ce mardi 5 janvier, les premières doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrées au centre hospitalier Sainte-Catherine de Saverne. L’hôpital fait partie des 4 établissements pilotes pour le Bas-Rhin. 25 doses ont été injectées pour cette première phase de vaccination. 

« C’est un vaccin comme un autre »

Depuis la mi-décembre, l’hôpital de Saverne se prépare à lancer la première phase de sa campagne de vaccination. Ça concerne les résidents de l’Ehpad, les patients de l’unité de soins de longue durée et les personnels soignants de plus de 50 ans. Avant de vacciner, il a fallu mener une phase « pré-vaccinale » pour recenser les personnes éligibles et volontaires pour se faire vacciner. Dr Céline Wechinger-Gerling est médecin coordonnateur de l’Ehpad et responsable de l’USLD.

L’Ehpad de Saverne compte 88 résidents. Sur les 60% qui ont répondu à la consultation pré-vaccinale, 20 % ne souhaitent pas recevoir le vaccin. À l’unité de soins longue durée, c’est moins : 10% des 80% de patients interrogés ont refusé la vaccination. 

Pour le médecin généraliste Hubert Conrad, la polémique autour du vaccin n’a aucune raison d’être. Il faut dédramatiser nous confie-t-il. 

A gauche, le Dr Hubert Conrad

Des conditions de conservation contraignantes 

Pour ces deux premiers jours de vaccination, l’hôpital de Saverne a reçu 25 doses. Un nombre peu élevé pour éviter toute perte, car le vaccin ne peut pas être conservé plus de 5 jours une fois qu’il n’est plus à -80°C. De plus, un flacon renferme 5 doses, il faut donc vacciner les personnes 5 par 5. Le Dr Claire Lacour est pharmacien praticien hospitalier, c’est elle qui a en charge d’assurer le flux de vaccin au centre hospitalier. 

Jeudi, l’hôpital de Saverne recevra 25 nouvelles doses. 40 doses seront également envoyées au centre de réadaptation spécialisé de Niderviller en Moselle qui pourra alors commencer sa campagne de vaccination. La directrice de ces établissements, Mélanie Viatoux, mise beaucoup sur cette phase pilote et anticipe déjà la suite.

Selon les dernières annonces du gouvernement, 500 à 600 centres de vaccination devraient ouvrir en France d’ici la fin janvier.

Camille Bazin

| mardi 5 janvier 2021 à 18:33 - Mise à jour à 18:39

Actualité

Fin de saison pour le hand amateur, qui fait face à l’incertitude

06/03/2021

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.