Economie

La laine, une ressource oubliée
qui vaut de l'or pour la Moselle


par Cédric Kempf
lundi 21 mars 2022 à 05:56

Le charbon a fait les beaux jours du bassin houiller, la faïence a fait briller le territoire de Sarreguemines... Aujourd'hui, la laine est un atout pour la Moselle, et le secteur de Sarrebourg veut la remettre au goût du jour.

La laine n'est pas un nouveau produit que l'on vient de découvrir, bien au contraire, mais un produit oublié, qui pourrait faire tant de bien à l'économie locale et à nos éleveurs. Actuellement, c'est la Chine qui en profite. Stéphane Ermann est le PDG de Mos-Laine à Réchicourt-le-Château.

Son N°1 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

On a été formaté pour faire des kilos de viande et les kilos de laine on ne s'en est pas vraiment occupé, si bien que la laine aujourd'hui, 90% va en Chine, ça revient sous forme de produits manufacturés, l'éleveur n'est plus rémunéré, il n'arrive plus à payer son chantier de tonte.

Stéphane Ermann sur le site de Bataville

La valeur ajoutée s'échappe du territoire, les besoins sont là, mais personne ne peut y répondre. Une réflexion s'est donc mise en place grâce au programme DEFI-Laine et c'est tout naturellement qu'est née la société Mos-Laine en juillet 2021.

Son N°2 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Le marché de la laine, avec le Covid, s'était refermé, les transactions avec la Chine ne se faisaient plus, si bien que l'on a deux ans de stocks, on entre même dans la 3ème année de stocks. Il faut savoir que la laine ce n'est pas une matière qui se stocke à l'infini. Il est donc urgent de pouvoir désengorger les exploitations et d'aller chercher la laine. Pour ça, il nous faut des projets, et il nous faut notre usine.

Une usine pour travailler la laine en Moselle-Sud

Une unité de production devrait voir le jour fin 2023 à Bataville, l'ancien site fabricant de chaussures qui est aujourd'hui en grande partie une friche. L'usine devrait s'installer dans un ancien garage de 1800m2.

Son N°3 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

On va pouvoir fabriquer du feutre, c'est vraiment la colonne vertébrale du projet et derrière on y a greffé la possibilité de fabriquer des panneaux isolants rigides et de l'isolant en soufflé.

Le garage en friche qui accueillera l'unité de production

Mos-Laine ne s'interdit pas de faire aussi de la négoce de fils et du produit transformé comme des semelles de chaussures ou des tapis de selle pour les chevaux. 

La Moselle, c'est le pays du mouton puisque c'est le département le plus moutonnier du quart Nord-Est de la France, avec deux gros bassins de production dans le Saulnois et dans le pays de Sarrebourg. 

Son N°4 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Sur la Moselle, on a à peu près 120 tonnes de laine de production par an. Il faut savoir que sur la région Lorraine, on est à 365 tonnes. Le modèle économique est atteint avec 90 tonnes de laine transformées. On pourra monter à 200 tonnes. Là-dessus, il faut encore y greffer toute la partie laine soufflée qu'on n'a pas intégré au modèle économique, qui sera du volume en plus, du bonus. Sur l'usine, la capacité de production, ça sera les deux tiers de la production de laine de Lorraine.

Ce sera sans doute même un peu plus. Stéphane Ermann table sur une embauche de 3 à 7 salariés selon le volume produit. Le parc machine pourra même fonctionner H24.

Les différents produits de Mos-Laine

Un produit noble et bon pour notre territoire

Même si elle est prélevée sur l'animal, c'est pour son bien-être.

Son N°5 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

C'est une matière première qui pousse toute seule et qui est prélevée sur la brebis dans le cadre de son bien-être, parce que, quand on enlève la laine, il y a une raison précise, c'est débarrasser l'animal des éventuels parasites externes. La deuxième raison c'est aussi pour dégager comme il faut la mamelle de la brebis pour que l'agneau puisse très rapidement trouver le trayon quand il nait et qu'il puisse aller chercher le premier lait qu'on appelle le colostrum où il y a toute l'immunité qui lui est nécessaire.

L'élevage de moutons est aussi important pour l'environnement de notre territoire.

Son N°6 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Aujourd'hui, on est en phase avec l'environnement, on valorise des prairies, des haies, donc ce sont autant de pièges à carbone et autant aussi de ressources pour la biodiversité qui est sur notre territoire.

Un engagement gagnant pour les éleveurs

L'entreprise Mos-Laine est une société coopérative d’intérêts collectifs : chaque partenaire doit trouver sa place (collectivités, associations, éleveurs). De nombreux éleveurs vont participer à ce projet et ont décidé d'entrer dans le capital.

Son N°7 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Quand ils entrent dans le capital, ils s'engagent aussi sur un volume de laine, ce qui permet aussi pour Mos-Laine de sécuriser l'approvisionnement en matière première, même si pour l'instant on n'en manque pas, je pense que ça rassure tout le monde. Ce n'est pas que financier. Donc, on est autour de 60 éleveurs.

Leur rénumération sera également meilleure.

Son N°8 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Alors la rémunération n'est pas venue comme ça au doigt mouillé, elle a été calculée. Il faut qu'on soit autour des 2.50 euros du kilo payé à l'éleveur pour que derrière il reste un peu de plus-value quand même dans les exploitations. Juste un chiffre, au début du projet il y a 5 ans, la laine était payée 70 à 80 centimes du kilo, et à l'heure où je vous parle c'est entre 10 et 20 centimes donc on va proposer dix fois le prix d'aujourd'hui.

Des éleveurs qui viennent de toute la région et qui devront faire aussi des efforts d'adaptation.

Son N°9 - La laine, une ressource oubliée qui vaut de l'or pour la Moselle

Quelques exploitations vont devoir changer un petit peu les pratiques parce qu'il nous faut une laine avec très peu de fibres végétales dedans, je pense aux pailleuses, des choses comme ça qui se font de façon systématique, où il faudra revoir les pratiques pour que la laine soit la plus propre possible. Un tri qui sera succinct pour ce qui est du feutre et de l'isolant mais qui sera beaucoup plus pointu pour le fil. Pour le fil, une toison d'Est à Laine Mérinos qui doit partir pour de la filature, c'est 50% de la toison qui partira.

Mos-Laine a aussi un partenariat avec Labonal pour faire des chaussettes en laine. 2000 paires de chaussettes ont été déjà faites en 2021, toutes vendues. 10 000 devraient être fabriquées cette année.

La paire de chaussettes réalisée en partenariat avec Labonal

Un soutien de toute part 

Mos-Laine a déjà le soutien des deux communautés de communes de Sarrebourg et du Saulnois, mais aussi du Département, de la Région, de l'Etat et même de l'Europe. 

Le département de la Moselle prévoit même d'isoler un collège avec de la laine de mouton. La mairie de Réchicourt-le-Château fera de même. Stéphane Ermann espère que toutes les collectivités locales joueront le jeu, soit pour entrer dans le capital, soit pour prendre commande au sein de cette société qui veut redonner de sa superbe à la laine made in Moselle et Grand-Est.

Un projet qui s'élève au total à 3.4 millions d'euros et qui est encore en attente de financements et subventions.


Dans le reste de l'actu...

Saint-Avold : dans quelles conditions la centrale Emile Huchet va-t-elle pouvoir reprendre du service ?

il y a 6 h 19 min

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

il y a 15 h 4 min

Sarreguemines : Louis Chedid, Imany ou encore Tryo au programme de la future saison culturelle

il y a 18 h 57 min

Sarralbe: les élèves de l'école primaire de Rech à la rencontre des cigognes

il y a 1 jour 7 h 13 min

Keskastel : les salariés de la station-service Total en grève

il y a 1 jour 9 h 36 min

Un programme festif et des nouveautés cet été à Europa-Park et Rulantica

il y a 1 jour 12 h 4 min

Hombourg-Haut : le gîte L’Écumoire labellisé Qualité MOSL

il y a 1 jour 13 h 27 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe tennisman messin Ugo Humbert élimine le finaliste de Roland-Garros Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon

il y a 5 h 55 min

Flash InfoA Strasbourg, le procès de Jean-Marc Reiser jugé pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit

il y a 7 h 32 min

Flash InfoLes salariés de Ford continuent de se mobiliser après la décision du groupe de ne pas construire la voiture électrique à Sarrelouis

il y a 8 h 16 min

Flash InfoStéphane Festor, le chef du restaurant La Table du boucher à Grosbliederstroff a une nouvelle fois été primé pour sa terrine

il y a 9 h 4 min

Flash InfoLe marché de l’été prend place à Sarreguemines

il y a 9 h 16 min

Flash InfoAurélie Muller termine au pied du podium sur le 10 kilomètres en eau libre lors des mondiaux de Budapest

il y a 9 h 19 min

Flash InfoL’été sera difficile dans le service de médecine de l’hôpital de Sarrebourg

il y a 12 h 16 min

Voir toute l'actu