Politique

Législatives 2022 : pourquoi voter pour Florian Philippot à Forbach ?


par Cédric Kempf
mercredi 25 mai 2022 à 05:04

Les élections législatives auront lieu les 12 et 19 juin prochains. 

Dans la circonscription de Forbach, il y a 13 candidats en lice pour devenir député. Parmi eux, Florian Philippot, candidat Les Patriotes.

Son N°1 - Législatives 2022 : pourquoi voter pour Florian Philippot à Forbach ?

Qui êtes-vous ?

Je suis Florian Philippot, candidat sur la 6ème circonscription de Moselle, comme en 2012 et en 2017. Je suis président du mouvement politique Les Patriotes et je suis candidat en alliance souverainiste d'ailleurs, avec le soutien de Debout la France et de Génération Frexit.

Pourquoi vous présentez-vous ?

Je suis candidat pour gagner. J'étais au second tour en 2012, en 2017, et cette fois-ci je crois que l'on peut faire en sorte qu'il n'y ait pas de macroniste à l'Assemblée et qu'on peut gagner, mais il faut se mobiliser. Je le fais sur des idées qui sont défendues nulle part ailleurs, pour lesquelles, moi, je me bats concrètement sur le terrain, pas 3 semaines avant les élections. Je l'ai démontré.

Quels sont vos principaux engagements ?

Je ne veux plus jamais cette tyrannie sanitaire, cette folie, plus jamais de pass d'ailleurs, qu'on réintègre les soignants suspendus, qu'on supprime le pass qui est à l'entrée des hôpitaux, qu'on arrête les confinements qui sont anti-constitutionnels.

Ensuite, je me bats pour la souveraineté de la France, mais réellement, c'est-à-dire que je veux que la France quitte l'Union Européenne, je veux que la France quitte toutes ces instances qui font qu'elle n'a plus de politique industrielle, qu'elle n'a plus de politique commerciale, qu'elle n'a plus de politique migratoire.

Moi je veux qu'on puisse redonner du pouvoir d'achat aux gens, qu'on puisse baisser le prix de l'énergie, qu'on puisse augmenter les salaires et retraites, ça me parait essentiel. Pour ça, il faut être un pays libre, il n'y a pas d'autres solutions. 

Je me bats également contre les conflits d'intérêts et la corruption qui gangrainent complètement la vie politique française, ça c'est une catastrophe; et une vraie démocratie par référendum d'initiative citoyenne, que je suis l'un des seuls à défendre clairement.

Et puis j'ajoute deux coups de coeur très important pour moi : la protection de l'enfance et la cause animale. Je me battrai férocement pour la cause animale et pour la protection de l'enfance. Donc, je demande à chacun de se mobiliser à fond. On peut gagner, on va gagner.

Les portraits de tous les candidats seront à retrouver dans les prochains jours sur notre antenne et sur notre site internet.