Rétro 2023 : ''Vie et Lumière'' ou la promesse non tenue du gouvernement


par Margot Benabbas
mardi 26 décembre 2023 à 05:49

Rétro 2023 : ''Vie et Lumière'' ou la promesse non tenue du gouvernement

C’est la dernière semaine de l’année 2023. Une année riche en actualité dans le secteur avec un événement marquant dans le secteur de Saint-Avold cet été : le rassemblement « Vie et Lumière » des gens du voyage à Grostenquin. On revient sur cette histoire.

Son N°1 - Rétro 2023 : ''Vie et Lumière'' ou la promesse non tenue du gouvernement

Avant, la colère des élus

A la fin du mois de juillet, c’est par la presse que les élus ont appris la nouvelle. Malgré la promesse faite en 2017 par le Premier ministre de l’époque, Edouard Philippe, le Rassemblement « Vie et Lumière » serait bien de retour à Grostenquin. Les élus, avec en tête Salvatore Coscarella, président de la communauté d’agglomération de Saint-Avold ont fait savoir leur colère.

Moi je veux faire entendre raison à l'Etat. Ils ont signé, en son temps un document et je demande juste une chose c'est qu'il soit respecté. La voix de l'Etat est bafouée, la République est bafouée. Comment voulez-vous que nos administrés comprennent qu'on ne peut plus faire confiance à nos élus ? 

Les élus de toute l’agglo s’étaient mobilisés pour tenter d’empêcher ce rassemblement à plusieurs reprises et les habitants aussi.

On est contre, étant donné que nos infrastructures ne sont pas prévues pour. C'est 40 000 personnes c'est pas rien ! 

Nous, on est tout de suite la commune à côté de la base à Guessling-Hémering, donc on va être directement impacté. Des voitures qui traversent le village à des vitesses pas possible. Les champs, les forêts, les chemins... souillés ! 

Imaginez le trafic de l'A31 vers le Luxembourg sur une départementale dans un village de 1000 habitants, voilà avec quoi on va se retrouver.  

Pendant, un gros dispositif de sécurité pour cet événement évangélique

Malgré les oppositions, le rassemblement allait bien se faire. Et pour ça, le préfet, Laurent Touvet a prévu un gros dispositif de sécurité.

Il y a des renforts de gendarmerie qui sont arrivés déjà depuis hier en partie, qui vont être renforcés lundi prochain et qui vont permettre de manifester une présence intense environ 10km autour de la base. Et puis pour la salubrité, il y a un effort particulier à faire avec l'association organisatrice qui s'y est engagée et on vérifiera quotidiennement le respect de ces engagements pour qu'il y ait une réparation, un nettoyage immédiat. 

Au final, 400 gendarmes ont été mobilisés. Pour assurer la sécurité des gens du voyage, des riverains et également tenter de préserver la zone Natura 2000 des déjections dans la nature.

Le général Payrar est à la tête des gendarmes de Moselle.

La grosse problématique qui vraiment crispe la population c’est celle des déjections. Ça se fait sur les chemins, à proximité des habitats et c’est vraiment le sujet d’attention sur lequel on est très sollicité.  

Au final 20 à 25 000 personnes se sont rendues sur l’ancienne base aérienne de Grostenquin au début du mois de septembre. Un rassemblement évangélique.

On est tous rassemblé pour les choses de Dieu.

C’est un rituel pour nous, c’est comme si on fêtait Noël !

On est joyeux de se retrouver tous ensemble, toutes les familles sont ensemble et on vient pour prier Dieu sous ce grand chapiteau-là. C’est la communion, c’est la famille, c’est les amis, c’est tout quoi !

Après, le bilan et les réponses des élus

Après le rassemblement, le bilan de la préfecture a été plutôt positif. Les élus, eux, restent sur la réserve et restent déçus de la promesse non tenue de l’Etat. Le maire de Suisse a même démissionné. En déplacement à Sarreguemines en septembre, nous avons pu interroger Edouard Philippe à ce sujet.

J'ai interrogé les services de l'Etat dès que j'avais appris que l'engagement que j'avais pris moi-même, à l'époque, n'avait pas été tenu. Je comprends les raisons qui sont formulées par l'Etat, je ne les remets pas en cause, je pense que c'était une décision difficile à prendre, donc j'ai parfaitement compris ce que l'Etat répond, mais je ne peux que constater, que l'engagement que j'avais pris n'a pas été respecté.

Du côté du gouvernement actuel, déjà avant le rassemblement puis après, la ministre chargée des collectivités territoriales et de la ruralité, Dominique Faure s’est rendue à Valmont pour afficher son soutien aux élus. Elle a concédé qu’il ne s’agissait pas du lieu idéal.

Ce lieu, aujourd'hui, n'est pas adapté. Il n'y a qu'une voie pour y aller, ça ne convient pas. Cette entrée est dans une zone Natura 2000, ça ne convient pas non plus. La biodiversité ne s'arrête pas au bord de nos communes. Donc, il y a un certain nombre de raisons qui font que le lieu n'est pas adapté, ce que j'ai déjà dit, ce que je vais redire à madame la Première ministre.

Un autre lieu devrait être trouvé au plus tard en janvier. En tout cas, la ministre, cette fois, n’a pas fait de promesse, sauf une, une enveloppe d’un million d’euros pour les 5 villages autour de la base.


Dans le reste de l'actu...

Hambach : 135 emplois pourraient disparaitre chez Mahle-Behr d'ici deux ans

il y a 11 h 19 min

Forbach : L’association Francophone de la Solidarité poursuit ses missions aux 4 coins du monde

il y a 15 h 28 min

Hambach : La cuisine de Véro, des bowls aux saveurs du monde à emporter

il y a 17 h 26 min

Pronostics hippiques du mardi 20 février 2024

il y a 19 h 49 min

Dieding : Vos cheveux peuvent dépolluer les mers

il y a 21 h 15 min

Sarreguemines : La Fédération ''Festivals, Carnavals et Fête du Grand-Est'', un soutien majeur des événements festifs

il y a 21 h 29 min

Willerwald : La brocante de pêche, un événement devenu incontournable

il y a 1 jour 12 h 14 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Ville de Morhange recherche des photos personnelles de la Seconde Guerre mondiale

il y a 8 h 59 min

Flash InfoPlusieurs présidents de clubs sont contre la scission de la Ligue du Grand-Est de football

il y a 8 h 59 min

Flash InfoIl y a eu plus de 3.3 millions de visiteurs au marché de Noël de Strasbourg

il y a 9 h

Flash InfoLe directeur académique de la Moselle, Grégory Prémon, sera notre invité du Grand Réveil ce mercredi matin

il y a 9 h 1 min

Flash InfoUne collecte de sang a lieu à Petite-Rosselle aujourd’hui

il y a 20 h

Flash InfoÀ Sarrebruck, une violente altercation a éclaté hier dans le quartier Klarenthal, tout près de Petite-Rosselle

il y a 20 h 3 min

Flash InfoUn film sur les résistants mosellans pendant la seconde guerre mondiale sera projeté ce soir à Saint-Avold

il y a 20 h 4 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par